Dick Annegarn : “Je n’écoute pas de musique, ça me gonfle !”

Dick Annegarn a une voix qui lui ressemble : l’homme aime prendre son temps, et sa voix pourrait être celle d’un chanteur d’un 45t joué en 33t, une voix au ralenti très grave qui déguste chaque mot pour mettre en valeur leurs sonorités et les images qui en découlent. Ce n’est peut-être pas un hasard si le chanteur a intitulé son dernier disque “Vélo va”, un moyen de locomotion à la fois lent et moderne. Si l’homme est né aux Pays-Bas, a grandi en Belgique, il s’est installé il y a une quinzaine d’années dans le paisible village de Lafitte-Toupière perché sur les collines commingeoises près de Saint-Martory. Mais si le troubadour a choisi ce lieu paisible, ce n’est pas pour se rouler les pouces. Dick Annegarn prend son temps, sans en perdre. Quand il n’écrit pas pour lui, il met en lumière le travail des autres avec son association “Les Amis du verbe”, et n’oublie pas de se produire sur scène : il était sur les planches de la Halle aux Grains de Toulouse le mercredi 19 novembre 2014. Autour d’un déjeuner au restaurant de l’aéroport Toulouse-Blagnac avec vue panoramique sur les pistes, le chanteur-poète répond à toutes les questions, sans détour, mais avec tout son humour et sa culture, en dégustant son steak-frites. Pour introduire cet entretien, je lui montre une photo de lui publiée dans l’ouvrage “Gueules de Voix”.

La caravane du Verbe

Saisir les accents

L’occitan

Le régionalisme xénophobe

Les jeunes des Amis du Verbe

Les premières parties

Hugues Aufrey (invité du concert à la Halle aux Grains)


Raphaël (pour qui étaient destinées des chansons de “Vélo va”)

Johnny, pour qui il a écrit “Oracle”

L’engagement politique de Léo Ferré

Écrire pour Amandine Bourgeois


Jouer un personnage

Karlsbad et les Tchèques

Les peuples poétiques

Brahim Alham, le tirailleur

Lafitte-Toupière

Accueil par la population locale

Être célèbre dans un petit village

Le partage au quotidien

Le vélo, l’avenir

Propos recueillis par Thomas Arlès

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.