A une amie

C’est un tableau qui représente une jeune femme au regard énigmatique. C’est un tableau qui pourrait être la Joconde. Derrière la jeune femme, une jeune accordéoniste funambule vêtue d’une longue robe blanche traverse un ravin sur un fil de pêche. Des silhouettes noires, une cane blanche à la main, semblent être guidées par les mélodies de la musicienne. De l’autre côté du gouffre, des enfants jouent à la corde à sauter et à la marelle près d’une usine abandonnée. Un peu plus à droite, deux femmes s’embrassent sur un banc public à la lumière d’un réverbère. L’une d’elles tient une petite boîte bleue. Tout au fond de ce tableau gissent des montagnes brumeuses. Celle du milieu domine les autres et son sommet laisse apparaître un jeune homme près d’une tente. Il regarde en direction de la rivière qui coule sous le fil. Dans les rapides, un tableau flotte et va se fracasser contre des rochers.
Mais ce n’est peut-être qu’un tableau blanc qui projette une ombre sur un mur, une ombre triste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire