David Chemin : « Au Japon, j’ai beaucoup aimé le contraste entre traditions et modernité. »

Connaissant bien la France, puisqu’il y a vécu, et passionné de voyages, David Perez Casamayor a choisi le mot français « chemin » comme pseudonyme. Le jeune Espagnol est parti au Japon et a raconté ses impressions dans un carnet, dans lequel il a tout fait (textes, dessins, mise en page). Comme ce n’était pas suffisant, il a aussi relié à la main, en s’inspirant des techniques japonaises. Rencontre au 17e Rendez-vous du carnet de voyage le 20 décembre 2016 à Clermont-Ferrand.

Pouvez-vous résumer votre parcours artistique ?

Pourquoi êtes-vous parti au Japon ?

Quand vous voyagez, vous faites du woofing ou passez par le site helpx ? Cela permet d’être hébergé gratuitement et d’avoir un repas contre quelques heures de travail par jour, mais aussi de découvrir la vie locale.

Qu’est-ce qui vous a marqué au Japon, plutôt les villes ultramodernes ou le côté traditionnel ?

Comment avez-vous procédé pour la réalisation du carnet. Vous aviez l’idée au départ ou vous l’avez construit au fur et à mesure selon les dessins que vous avez récoltés ?

Votre carnet a la particularité d’être relié à la main. Comment vous est venue cette idée et comment avez-vous appris ?

Combien mettez-vous de temps pour relier un exemplaire ?

Comment avez-vous connu ce festival ?

Avez-vous d’autres projets de carnets ? Sur quels pays ?

 


Lettre d’informations

Si vous souhaitez être informé(e) dès qu'un nouvel article est publié sur le site, vous pouvez vous inscrire à la lettre d'informations.

Contact Form

Please fill below form if you have any query with us.

Name cannot be blank.
Subject cannot be blank.
Message cannot be blank.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire