Jehan : “Allain Leprest respirait le même air que nous, mais ça lui faisait autre chose.”

Après Claire Elzière, c’est au tour du chanteur lotois Jehan (“ange” en verlan) de consacrer un disque au grand Allain Leprest, décédé en 2011. “Leprest, pacifiste inconnu” est une occasion pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore de découvrir la richesse poétique et la tendresse des chansons du Normand. Avec son acolyte accordéoniste Lionel Suarez, Jehan interprète de sa voix suave aux accents “nougariens” les textes du chanteur disparu avec respect et humilité. Le Normand et le Lotois étaient amis : Allain Leprest avait écrit des textes sur le disque “les ailes de Jehan” sorti en 1999 et l’avait invité pour chanter ses chansons à ses côtés lors d’un grand concert au Bataclan en 2010. Le 28 janvier 2016, c’était dans l’auditorium de Saint-Pierre-des-Cuisines et devant une salle comble (près de 500 personnes) que Jehan et Lionel Suarez ont redonné vie à l’esprit poétique d’Allain Leprest. Quelques heures avant, je les ai rencontrés. Entretien.

Vous connaissiez bien Allain Leprest. Comment le présenteriez-vous aux personnes qui ne le connaissent pas ?
Jehan

Et sa personnalité ?
Jehan

Malgré la richesse poétique de son oeuvre et sa tendresse, il n’est pas connu du grand public. Comment l’expliquez-vous ?
Jehan

Lionel

Jehan

Comment avez-vous choisi les chansons du disque parmi tout le répertoire d’Allain Leprest qui est plutôt vaste ?
Jehan

Lionel

Sur l’album, il y a des chansons qui n’apparaissent sur aucun disque d’Allain Leprest. Je pense à “trafiquants” notamment. D’où viennent ces textes ?
Jehan

Vous avez supprimé l’instrumentation de “J’ai peur”. Pourquoi ?
Jehan

L’accordéon comme unique instrument, c’est un clin d’oeil à l’album “Voce a Mano” avec Richard Galliano ?
Lionel

Quelle chanson de Leprest avez-vous le plus de plaisir à interpréter ?
Jehan

Avant Leprest, vous aviez consacré un disque à un autre poète, Bernard Dimey. Il y a beaucoup de similitudes entre les deux : tous les deux sont très talentueux, aimaient boire et fumer et sont morts plutôt jeunes. Avez-vous une sympathie particulière pour les poètes maudits ?
Jehan

Propos recueillis par Thomas Arlès


Lettre d’informations

Si vous souhaitez être informé(e) dès qu'un nouvel article est publié sur le site, vous pouvez vous inscrire à la lettre d'informations.

Contact Form

Please fill below form if you have any query with us.

Name cannot be blank.
Subject cannot be blank.
Message cannot be blank.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire