HK et les Saltimbanks : “le culte de la personnalité autour de Mélenchon nous agace.”

Révélés au grand public par leur titre “On lâche rien”, hymne de campagne du Front de Gauche pour les présidentielles de 2012 et de nombreux mouvements populaires, HK et les Saltimbanks étaient à l’affiche de la fête de l’Huma à Toulouse, le samedi 1er juin 2013. Devant de nombreux fans ou curieux, le groupe a joué les morceaux de ses albums, mélangeant, rap, reggae, rock, chanson française et mise en scène théâtrale. Rencontre avec le chanteur Kaddour Haddadi dit HK, pendant la prestation du groupe tarbais Boulevard des Airs.
Votre chanson “On lâche rien” a servi d’hymne de campagne pour Mélenchon et le Front de Gauche. Comment cela s’est-il produit ? Qu’est-ce que ça vous a apporté ?

Partagez-vous les idées de Mélenchon ?

C’est un peu ce que vous exprimez dans la chanson “Hold Up” qui figure sur votre dernier album “Les Temps Modernes”…

Dans la chanson “Indignez-vous”, vous rendez hommage à Stéphane Hessel. Que représentait cet homme pour vous ? Que pensez-vous du mouvement des Indignés aujourd’hui ?

Stéphane Hessel incitait les gens à s’indigner, mais aussi à s’engager. La question des migrants étant souvent abordée dans vos chansons, êtes-vous engagé auprès d’associations comme le Gisti ou la Cimade ?

Votre dernier disque est riche en collaborations (Flavia Coelho, Karimouche, Souad Massi…). Comment choisissez-vous les artistes qui travaillent avec vous ?

Propos recueillis par Thomas Arlès

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.