Karimouche : J’ai beaucoup appris avec des handicapés mentaux.”

Carima Amarouche, connue sous le diminutif Karimouche depuis toute petite, était l’invitée de la fête de l’Huma à Toulouse, le dimanche 2 juin 2013. Toujours drôle, souriante, dynamique, la chanteuse-comédienne joue avec les mots et les sons et nous raconte des histoires. Accompagnée de ses deux musiciens complices, Kosh aux bruitages et aux effets spéciaux, et Jean-Pierre Caporossi aux claviers, et d’un nouveau guitariste, Karimouche fait partager son univers et ses personnages très attachants.

Lors d’une interview à TV5monde, vous avez dit que votre plus beau souvenir d’un événement musical était la fête de l’Huma avec votre père quand vous étiez petite. Aujourd’hui, vous êtes sur la scène. Que ressentez-vous ?

Beaucoup de vos textes semblent être autobiographiques. Ne racontez-vous que votre vécu ou imaginez-vous des histoires ?

Je faisais plus allusion à la chanson “Parasites”…

Votre album “Emballage d’origine” a un lien avec Toulouse, puisque trois membres de Zebda (Mouss, Hakim et Julien) ont participé à sa réalisation. Comment les avez-vous rencontrés ?

La première fois que je vous ai vue sur scène, c’était en octobre 2012 à l’Olympia. Vous partagiez la scène avec des handicapés mentaux, acteurs et danseurs. Comment êtes-vous devenue la marraine de ce spectacle ?*

Et Eddie Floyd, vous le connaissiez avant ce spectacle ?

Certaines personnes, trop bien pensantes, estiment qu’il ne faut pas mettre en scène des handicapés mentaux. Qu’avez-vous à leur répondre ?

Compte tenu du nombre important de personnes sur scène, avez-vous rencontré des difficultés dans la coordination ?

Est-il prévu une suite à ce spectacle, par le biais d’un disque ou d’une tournée ?

Les morceaux joués cet après-midi sonnent différemment que sur le disque…

Comment vous est venue l’idée de reprendre “l’Accordéoniste” d’Edith Piaf sur l’air de “Billie Jean” de Michael Jackson ?

Propos recueillis par Thomas Arlès

* Karimouche fait allusion à Majid Kabdani, fondateur de l’association “A chacun ses vacances”. Le spectacle qui s’appelait “On ira tous à l’Olympia” était en première partie d’Eddie Floyd. chanteur des Blues Brothers.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire