Le cinéma français en deuil

 

Guillaume Depardieu est mort à l’âge de 37 ans, d’une pneumonie foudroyante, après avoir contracté un virus, sur le tournage du film « l’enfance d’Icare » d’Alex Iordachescu en Roumanie.

Guillaume Depardieu nous émeut, car avec lui, « on se sent triste et heureux à la fois ». Et sa mort, survenu la semaine dernière en a touché plus d’un. L’acteur ressemblait au personnage de Tomasi, incarné par Romain Duris dans « le Péril Jeune » de Cédric Klapisch. Malheureusement, il a connu le même dessein, sauf que là, ce n’est plus du cinéma. Comme lui, Guillaume Depardieu avait un « air tragique ». Oui, il pouvait se montrer grossier et agressif, envers ses interlocuteurs, comme la fois où il s’était adressé à une présentatrice d’un journal télévisé en plein direct : « comment pouvez-vous rester garder le sourire en annonçant la mort de tous ses gens ? ». La pauvre Beatrice Schönberg n’avait pas su répondre.

Guillaume Depardieu avait ce don de donner des coups de pieds dans la fourmilière, et il choisissait ses rôles en conséquence. Dans un de ses derniers films, l’acteur incarnait un vagabond qui vit dans le bois de Versailles et recueille un enfant abandonné par sa mère. L’acteur ne jouait pas : il vivait ses rôles, en se les appropriant. Malgré tous ses côtés sombres, il resplendissait devant la camera : attachant, bouleversant, drôle parfois, mais surtout humain.

Si beaucoup le décrivent comme « l’écorché vif du cinéma français », Guillaume Depardieu n’était pas si vulnérable. Lorsqu’il choisit de se faire amputer une de ses jambes après avoir contracté deux staphylocoques dorés lors d’une opération au genou, l’acteur montre toute sa force et son courage. A nouveau debout, il recouvrait en même temps sa dignité et sa splendeur. Comme Arthur Rimbaud, Guillaume Depardieu était « maudit » : une malédiction qui lui a fait connaître tous les excès. De son père, il n’aura pas hérité grand chose, si ce n’est son talent et un fort caractère.

Paru dans BUCAREST HEBDO


Lettre d’informations

Si vous souhaitez être informé(e) dès qu'un nouvel article est publié sur le site, vous pouvez vous inscrire à la lettre d'informations.

Contact Form

Please fill below form if you have any query with us.

Name cannot be blank.
Subject cannot be blank.
Message cannot be blank.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire