Marielle Durand : “New-York, pour moi, c’est une énergie indomptable et un bruit incessant.”

Marielle Durand, dessinatrice parisienne,  rêvait de partir à New-York. Grâce au soutien de ses amis, elle a pu accomplir son rêve. Là-bas, elle dessine autant les perspectives vertigineuses formées par les immense gratte-ciels ou des scènes de la vie quotidienne de différents quartiers comme Brooklyn ou Harlem où elle a vécu. Quand elle ne voyage pas, elle croque sa ville sous un angle très particulier ou travaille avec le magazine féminin et féministe Causette qui lui commande des portraits. Rencontre le 20 novembre 2016 au 17e Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand.

Pouvez-vous résumer votre parcours artistique ?

Vous êtes partie à New-York. Pourquoi avez-vous choisi cette ville en particulier ?

C’est quoi la taille d’origine des dessins derrière vous (ils font 2 m de hauteur) ? Ce sont des petits formats que vous avez agrandis ou vous les avez dessinés à cette échelle ?

Qu’est-ce qui vous a particulièrement marquée à New-York ?

Avez-vous visité d’autres villes américaines ?

Vous exposez également un carnet sur Paris. Quelles sont les techniques que vous avez utilisées et quelle a été votre démarche artistique ?

Vous semblez être fascinée par les villes, mais vous arrive-t-il de dessiner la nature ou des paysages également ?

Lorsque vous dessinez des perspectives comme celles affichées derrière vous, vous les réalisez sur le vif ou vous vous appuyez sur des photos ?

Pour avoir ces points de vue, étudiez-vous le terrain pour trouver le parfait endroit ?

Vous arrive-t-il par fois d’aller chez des gens ?

Avez-vous en tête d’autres destinations à dessiner ?

Comment financez-vous vos voyages ? Vous faites appel à des sponsors ?

J’ai entendu dire que vous avez réalisés des carnets à la main gauche. Ce n’est pas trop handicapant de dessiner avec la main dont on n’a pas l’habitude ?

Je ne perçois pas une différence entre la qualité de ces dessins et les autres à la main droite que j’ai pu voir. Objectivement, y voyez-vous une différence ?

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.