The Ex : “Notre engagement réside dans tout ce que l’on fait : notre façon de composer, de nous organiser et l’énergie que l’on transmet lors de nos concerts, pas dans ce que l’on dit.”

Plus de 30 ans d’existence, et le groupe surprend encore. Les Hollandais de The Ex ont changé de chanteur en 2008, et continuent d’innover. Le mardi 12 mars 2012, ils le prouvaient sur la scène toulousaine de La Dynamo. Rencontre détendue avec Andy Moor, guitariste, et Arnold de Boer, chanteur et guitariste, avant leur entrée en scène. Interview en anglais.

In 2008, G.W. Sok (Jos Kleij) left the Ex. Why ? And what does Arnold bring new to the band ?
Andy :

And for the lyrics ?

Andy :

Arnold :

Are you totally free in the choices of your subjects or do the other interfere on them ?

Arnold :

You play tonight with the Ethopian musician Zerfu Démissié and you made a record with another one musician from this country. Why are you so close of this culture ?

Andy :

In 1986, you wrote an album about the war in Spain. Why did you choose this issue ?

Andy :

In the 80’s, you were famous for your political commitment. What about it today ?

Andy :

What do you think of the potential split of Belgium. Will it change something for Dutch people like you ?

Arnold :

Andy :

Arnold :

Andy :

In France or in Germany, many squats are closing because of repression, what is the situation in the Netherlands ?

Andy :

Arnold :

Propos recueillis par Thomas Arlès

 


Lettre d’informations

Si vous souhaitez être informé(e) dès qu'un nouvel article est publié sur le site, vous pouvez vous inscrire à la lettre d'informations.

Contact Form

Please fill below form if you have any query with us.

Name cannot be blank.
Subject cannot be blank.
Message cannot be blank.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire