Anim’est : Bill plympton joue les professeurs

Avec John Dilworth et Juan Pablo Zaramella, l’Américain Bill Plympton faisait partie des invités d’honneur du festival. Outre la présentation de son dernier film, « des idiots et des anges », l’animateur a joué les professeurs en expliquant les ficelles de son métier et en donnant des conseils à des néophytes. Le réalisateur a troqué son blazer contre une tenue décontracté (polo vert et bermuda). Pour illustrer son cours, Bill Plympton a réalisé des croquis et a montré quelques uns de ses courts-métrages. Pour lui, les productions Hanna Barbera sont « ce qu’il y a de pire en matière d’animation. ». Pour appuyer ses propos, il dessine sur un tableau un petit personnage avec des mains et des pieds géants.

Le « professeur » a insisté sur l’importance des courts-métrages (environ 5 min). « Si le film fait plus de 20 min, vous aurez du mal à être programmé dans un festival ou être diffusé à la télévision. Vos réalisations ne doivent pas coûter cher. 100 $ pour une minute de film suffisent amplement. »

Le réalisateur a également expliqué aux animateurs en herbe les démarches pour promouvoir leur film. « Plutôt que d’envoyer vos productions à des chaînes de télévision, saturées en demande, miser sur les festivals. Annecy, Cannes, Clermont-Ferrant ou Sundance sont des références et permettent de se faire connaître rapidement, mais il ne faut pas négliger les festivals plus petits. » Animest est un très bon exemple.

Paru dans BUCAREST HEBDO


Lettre d’informations

Si vous souhaitez être informé(e) dès qu'un nouvel article est publié sur le site, vous pouvez vous inscrire à la lettre d'informations.

Contact Form

Please fill below form if you have any query with us.

Name cannot be blank.
Subject cannot be blank.
Message cannot be blank.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire