Emmanuel Lemaire : “Rotterdam est une ville futuriste.”

Emmanuel Lemaire, dessinateur, raconte un séjour de 8 mois à Rotterdam aux Pays-Bas dans une bande dessinée qui vient de paraître chez Delcourt dans la collection Shampooing. Rencontre au 17e Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont-Ferrand le 20 novembre 2016.

Pouvez-vous résumer l’histoire de votre bande dessinée “Rotterdam” ?

Est-ce que c’est la chanson “Rotterdam” de Léo Ferré qui a vous donné envie d’aller là-bas ?

Pouvez-vous résumer votre parcours artistique ?

Il n’y a qu’une seule couleur sur la couverture, un bleu clair. En quoi cette couleur est-elle caractéristique de la ville ?

Avez-vous créé ce bleu à la peinture ou n’est-ce qu’une couleur appliquée informatiquement ?

Avez-vous d’autres projets de bandes dessinées sur des villes ?

Vous disiez que Rotterdam était futuriste. En quoi cette ville est futuriste ?

Comment cette mesure s’applique dans le quotidien ? Je prends l’exemple de travailleurs sédentaires qui ne se déplacent que pour aller au travail ou pour rentrer chez eux. Ce n’est pas forcément facilement applicable dans ce cas-là ?

Vous disiez que votre amie travaillait là-bas. A-t-elle profité de cette mesure ?

La plupart des auteurs ici sont autopubliés. Vous avez été publié chez Delcourt. Est-ce vous qui avez démarché l’éditeur ou est-il venu vers vous spontanément ?

 

 


Lettre d’informations

Si vous souhaitez être informé(e) dès qu'un nouvel article est publié sur le site, vous pouvez vous inscrire à la lettre d'informations.

Contact Form

Please fill below form if you have any query with us.

Name cannot be blank.
Subject cannot be blank.
Message cannot be blank.

2 Comments

  1. 27 novembre 2016
    Reply

    Intéressant, le rapport entre le roman graphique et le futurisme, rencontre moderne d’un art tout neuf avec une ville en mouvement ?

  2. 27 novembre 2016
    Reply

    On dirait que l’auteur n’en a pas fini avec cette ville, qu’il a encore encore plein de choses à dessiner pour nous montrer son Rotterdam…

Laisser un commentaire